Album

Vue de l’exposition Rituel de l’Algorithme, Les Halles du Faubourg, Lyon (France) – 2019
 
 
Installation vidéo et sonore – 3 familles – 15 min – 2019 – en cours

HD – 16/9 – 1 vidéoprojections (1VP) – En boucle – Stéréo
 
 

Inventée dans la première moitié du XIXe siècle, la photographie fut longtemps cantonnée à l’atelier du portraitiste. Il s’agissait à l’origine de capter un moment précis où la famille « ressemble à ça », se cristallise dans le temps vaste de l’histoire, avant que les enfants ne grandissent et les parents ne vieillissent. Suivant ses goûts, ses moyens, sa vision des choses, sa classe sociale, on inscrivait un corps docile dans une histoire collective.

Ainsi à ses débuts, la photographie familiale reste très figée. Elle connaît ensuite de profonds changements à l’image des mutations de la famille qu’elle immortalise mais aussi des évolutions technique que connaît le médium. Que se passe-t-il alors lorsque la famille change, se décompose, devient monoparentale? Entre poses classiques, fonds anciens et nouvelles habitudes socio-culturelles l’artiste mélange les codes historiques et contemporains liés à la pratique du portrait. 

En choisissant l’instant précis où le naturel s’efface derrière l’artificiel, Amélie saisie les gestes, les mimiques et les signes qui échappent au contrôle des sujets. Mettant ainsi en lumière leurs expressions filmées, Amélie Berrodier s’intéresse à notre rapport social à la photographie et à la représentation de soi. 

Lola Carrel